Bandeau inférieur

Publications Fenamef/La recherche-action de la FENAMEF (1ère partie)

La recherche-action de la FENAMEF (1ère partie)

« L’évaluation des effets des processus de médiation familiale en direction des médiés et modes d’action des médiateurs », tel est le titre de la recherche-action de la F.E.N.A.M.E.F., conduite par le Laboratoire GLYSI-CNRS Lyon II, devenu par la suite MO.DY.S (Mondes et dynamiques des sociétés).
 
Quels peuvent être les effets positifs de la médiation familiale pour les médiés ?
Comment évaluer et chiffrer ces effets positifs ?
Telles étaient les questions posées, en 2002, par les Ministères.
 
Nulle recherche scientifique –dans le domaine particulier de la médiation familiale- n’avait été effectuée à ce jour. Et, c’est pourquoi la FENAMEF a, après un vote en Assemblée Générale, décidé de mener un programme de recherche-action visant à mieux cerner les effets de la médiation familiale, non seulement sur les médiés mais aussi sur les médiateurs familiaux.
 
La FENAMEF a fait appel, pour travailler et finaliser son projet, à Jocelyne DAHAN (CERME – Toulouse) et au Laboratoire GLYSI (et plus particulièrement Jean-Pierre BONAFE-SCHMITT).
Cette recherche-action est composée de trois parties :
-          1 partie : les effets des processus de médiation familiale en direction des médiés.
Réalisée en 2006 et 2007, elle a bénéficié du soutien financier de la C.N.A.F.
Les services de médiation familiale choisis pour cette 1 partie ont été :
A.E.M.F. Valence – Yvelines médiation Versailles – Résonances Peyrolles en Provence – UDAF 35 Rennes – AGEP Bordeaux – A.A.J.B. Caen – UDAF 62 Arras – A.P.M.E. Versailles – Centre Val de Marne médiation Créteil – UDAF 51 Chalons en Champagne).
Elle a fait l’objet d’une synthèse adressée à tous les adhérents et aux partenaires nationaux de la FENAMEF.
-          2 partie : les effets comparés entre deux modes de gestion des conflits : la médiation et la voie judiciaire.
Réalisée en 2008 et 2009, elle a bénéficié du soutien financier du Ministère de la Justice.
Les T.G.I. concernés ont été ceux de : Valence, Versailles, Aix-en-Provence, Rennes, Bordeaux, Arras, Créteil, Chalons en Champagne.
-          3 partie centrée sur l’identité et la culture des médiateurs familiaux
En projet.
 

L'évaluation des effets des processus de médiation familiale sur les médiés

La FENAMEF a décidé de mener un programme de recherche-action visant à cerner les effets de la médiation familiale non seulement sur les médiés mais aussi sur les médiateurs familiaux.
 
Pour ce faire, elle a fait appel au Laboratoire GLYSI (Université de Lyon II) qui, sous la conduite de Jean-Pierre BONAFE-SCHMITT, a réalisé cette recherche auprès de 10 instances de médiation familiale : UDAF 51 (Chalons en Champagne), Association des Amis de Jean Bosco (Caen), A.P.M.E. (Versailles), A.G.E.P. (Bordeaux), UDAF 35 (Rennes), A.E.M.F. (Valence), UDAF 62 (Arras), Résonances (Peyrolles en Provence) Yvelines médiation, Centre de médiation familiale du Val de Marne (Créteil).
 
Le rapport de la 1 partie de la recherche a été remis en octobre 2006.
Cette 1 partie a pu être réalisée grâce au soutien financier de la Caisse Nationale des Allocations Familiales.
 
Pour la journée nationale organisée par la FENAMEF, le 6 mars 2007, le GLYSI a rédigé une SYNTHESE.
Cette synthèse reprend les points suivants :

- les effets durant le processus de médiation
les effets sur les relations entre les médiés
les effets de la médiation en cas d’absence d’accord

- utilité et recours à la médiation
l’utilité de la médiation
quelle utilité ?
quelles inutilités ?
le recours à la médiation
la médiation par rapport à la procédure judiciaire

-les effets de la médiation sur les relations entre les médiés
évolution de la relation des médiés à la suite de la médiation
les effets sur les relations : passage en médiation ou temps écoulé ?
l’évolution des rapports entre les médiés (évolution de la fréquence des échanges – évolution des sentiments – évolution des relations – relations avec les enfants – les apports de la médiation)

-les effets sur la gestion des conflits
les effets sur les conflits liés aux responsabilités parentales (conflits liés à l’autorité parentale – conflits relatifs au droit de visite – conflits relatifs à la pension alimentaire)
les effets sur les conflits liés aux relations avec l’autre partie (conflits relatifs à la pension alimentaire et au partage des biens – conflits relatifs aux problèmes de communication – conflits relatifs aux problèmes de violence)
 
Pour obtenir la synthèse de cette 1ère partie, contacter la Fenamef ( contact@fenamef.asso.fr)

Evaluation comparée des effets des processus judiciaires et de médiation

Réalisée en 2008 et 2009, elle a bénéficié du soutien financier du Ministère de la justice.
Les TGi concernés sont: Valence, Versailles, Aix-en-Provence, Rennes, Bordeaux, Arras, Créteil, Chalons-en-Champagne.

Le rapport final traite:
- les mots spécifiques pour évoquer la séparation  selon les catégories instituées
- les mots spécifiques pour évoquer la séparation selon les catégories reconstruites
- rapprochement entre médiés et divorcés par consentement mutuel

L'identité et la culture des médiateurs familiaux

En projet.